Bugatti La Voiture Noire, la version définitive dévoilé

Bugatti La Voiture Noire, la version définitive dévoilé

Lorsque Bugatti nous l’avait dévoilée lors du Salon de l’Automobile de Genève en 2019, la Voiture Noire n’était alors qu’un prototype qui annonçait le modèle que nous allons découvrir aujourd’hui (une maquette, pour dire vrai). L’auto avait été aperçue en train d’effectuer des tests sur route ouverte et sur piste, prouvant qu’une des voitures les plus chères du monde (on parle d’une auto à +16 millions d’euros) est prête à être livrée !

Force est de constater que très peu de choses ont changé par rapport à la première version, en conservant son empattement beaucoup plus long qu’une Chiron. Pour la carrosserie, Bugatti a utilisé un revêtement carbone protégé par un vernis transparent, ne produisant que peu de reflets (un comble pour une voiture noire). La calandre est le fruit d’une impression 3D, tandis que l’unique bandeau lumineux arrière est doté d’un cerclage monobloc. Les lignes sculpturales de La Voiture Noire incarnent l’élégance même, témoin de l’incroyable talent des équipes de Coachbuilding de Bugatti. La créativité et l’inspiration du constructeur français se traduisent dans cette Grand Tourisme ultra-luxueuse.

Bugatti ne nous a toutefois pas dévoilé l’habitacle de ce projet unique, mais évoque un cuir couleur Havane-brun et de nombreux éléments en aluminium poli et bois rose. Attardons-nous donc plutôt sur sa ligne minimaliste rendant hommage à la Type 57 SC Atlantic. Une silhouette tout en rondeurs qui, contrairement aux Bugatti modernes, ne possède pas d’aileron.

Sous le capot, Bugatti donne à La Voiture Noire le nec plus ultra en matière de motorisation, à savoir le W16 8,0 L à quatre turbos, développant jusqu’à 1600 chevaux (comme une certaine Bugatti Chiron Super Sport). Les performances sont indéniablement à la hauteur d’une Chiron, mais Bugatti ne les dévoile pas. En revanche, la consommation mixte pour La Voiture Noire s’élève à 22,32 L aux 100 km. Gourmande !