Biocarburant : les dangers des boîtiers non homologués

Biocarburant : les dangers des boîtiers non homologués

Issus de matières organiques végétales renouvelables, les biocarburants représentent aujourd'hui l'avenir de la consommation d'énergie dans le secteur automobile. Ce dernier l'a déjà utilisé au tout début de son expansion, mais l'a délaissé au profit de l'énergie fossile. Mais à l'heure où les enjeux écologiques occupent une place centrale dans nos préoccupations, les agrocarburants, notamment le biodiesel et l'éthanol, reprennent de l'importance. Tous les véhicules sont-ils compatibles à ce type de carburant ? Quels dispositifs sont nécessaires à leur utilisation ?

Qu'est-ce qu'un boîtier E85 et quand est-il homologué ?

Le boîtier électronique d'une voiture se trouve entre le moteur et le calculateur. Il prend en considération un seul critère : la quantité de carburant injectée. Chaque type de voiture dispose de son propre boîtier et celui-ci agit sur la puissance et la consommation de carburant. Il peut être converti en un boîtier bioéthanol homologué pour des raisons pratiques et surtout écologiques. L'arrêté du 30 novembre 2017 régit les conditions d'homologation et d'installation autour de ces dispositifs de conversion.

Un boîtier E85 pour plus d'économies

La consommation de carburant est l'un des critères pris en compte lors de l'achat d'un véhicule. Moins il consomme, plus il sera rentable pour son propriétaire. Consommer moins de carburant, voilà ce que promet le boîtier E85. Son premier avantage est qu'il permet de rouler avec tous types de carburant (E85, SP98, SP95…). Vous n'aurez donc aucun souci à vous approvisionner en cas de pénurie d'un type de carburant.

Situé sous le capot, entre les injecteurs et le calculateur, le boîtier E85 optimise le fonctionnement du réservoir. Pour ce faire, il ajuste systématiquement la quantité de carburant injectée. Ceci explique pourquoi les voitures équipées d'un boîtier E85 ne tombent quasiment jamais en panne. Mais encore faut-il qu'il soit homologué. Comment savoir si votre véhicule est éligible à la pose d'un boîtier E85 homologué ?

Biocarburant

Les critères d'homologation d'un boîtier bioéthanol

Pour qu'un boîtier E85 soit homologué, son fabricant se doit de respecter plusieurs exigences. Selon l'arrêté de novembre 2017, le véhicule équipé d'un boîtier E85 devra toujours garder ses exigences relatives à sa norme Euro d'origine. Il doit aussi pouvoir garantir le boîtier et s'engage à réparer le moteur s'il se détériore après l'installation du dispositif. Par contre, ceci n'est valable que si la garantie du constructeur automobile ne s'applique plus. Il doit aussi fournir à ses clients la liste des installateurs agréés ainsi qu'une procédure de montage pour les véhicules compatibles. Et enfin, le boîtier de conversion doit respecter les normes de compatibilité électromagnétique de l'automobile.

Quels types de voitures sont concernés par la conversion ?

Ce ne sont pas toutes les voitures qui peuvent prétendre à la pose d'un boîtier homologué. D'abord, il faut un moteur compatible avec le carburant SP95-E10 et qui n'utilise que l'essence comme source d'énergie. Ensuite, il faut qu'il soit au minimum à la norme Euro 3 et ne doit pas dépasser les 14 chevaux fiscaux. Les voitures doivent aussi appartenir à la catégorie des particuliers, à l'exception des camionnettes (voir l'article R.311-1 du Code de la route). Son immatriculation devra être définitive et doit avoir été effectuée en France. Enfin, chaque famille de véhicule doit avoir son boîtier dédié. Par exemple, un carburant à injection indirecte n'aura pas le même boîtier que celui à injection directe. Le procédé de combustion suit également cette dernière règle.

Les aides disponibles dans l'Hexagone pour une conversion de motorisation

L'aide à la conversion a dernièrement été vulgarisée par le gouvernement. Ceci afin d'inciter les Français à se tourner davantage vers les voitures plus écologiques. Toujours à cet effet, des aides destinées aux automobilistes souhaitant recourir à une pose de boîtier bioéthanol homologué sont disponibles. Le département de la Somme par exemple, propose de couvrir le coût d'installation à hauteur de 20%. Une aide qui vient déjà s'ajouter à celle offerte par la région Hauts-de-France, qui elle, couvre déjà 33% de l'installation du kit. La région Provence-Alpes-Côte d'Azur promet, quant à elle, 250 euros d'aide dans cette optique. Elles ne sont pas les seules à proposer ces aides. Quant aux conditions d'éligibilité, elles varient d'un endroit à un autre.

Boitier E85

Quels risques encourt-on pour l'utilisation d'un boîtier non homologué ?

Avant tout, il est important de préciser qu'il ne faut jamais rouler avec de l'E85 alors qu'aucun boîtier n'a été installé. Cette option sera possible uniquement si la voiture a déjà été programmée pour rouler à l'E85. Cette mauvaise idée endommagerait très certainement le fonctionnement de votre voiture. Si vous optez pour l'installation d'un boîtier, mais que ce dernier n'est pas homologué, vous courrez davantage de risques. Dans un premier temps, votre véhicule ne sera jamais accepté lors du contrôle technique.

D'un point de vue consommation, rouler à l'E85 sans installer de boîtier homologué vous reviendrait également très cher. En effet, votre consommation se trouverait augmentée d'environ 40 %. Et même si à la pompe, l'E85 est beaucoup moins cher que l'essence, votre portefeuille en ressentira rapidement les effets.

Le biocarburant, un enjeu écologique et des avantages à la clé

Actuellement, la planète se réchauffe presque deux fois plus vite. Un fait qui est dû entre autres aux gaz à effet de serre. Afin de réduire au mieux son empreinte carbone, il est nécessaire d'adopter les bons gestes au quotidien et opter notamment pour des moyens de déplacements à faible consommation d'énergie. Sur ce point, le biocarburant bat des records. Utilisé dans son état pur, son bilan carbone est neutre. Son processus de fabrication peut amener à consommer des énergies polluantes. Toutefois, cette consommation sera largement minime comparée à la fabrication des énergies fossiles.

En optant pour l'E85, vous avez l'obligation de changer votre carte grise. Une modification qui ouvrira également droit à des avantages fiscaux tels que la réduction du prix du malus écologique. En ayant un véhicule qui est peu polluant, vous pourrez également accéder aux vignettes Crit'Air destinées aux "bons élèves". Ces dernières peuvent être très utiles quand les restrictions de circulation sont en vigueur durant les pics de pollution.

Top