Panorama des nouveaux modèles 2021, découvrez ce qui vous attend !

Panorama des nouveaux modèles 2021, découvrez ce qui vous attend !

L’année 2020 a été très chargée à bien des égards. La crise du coronavirus n’en a pas fini de bouleverser nos habitudes, entraînant dans son sillon de brusques changements économiques. Il se pourrait même que cette crise sans précédent ait accéléré la transition vers une électrisation massive du parc automobile mondial.

La nouvelle année qui s’offre désormais à nous regorge de projets et de nouveautés à venir. Mais lesquelles ? Cela ne vous surprendra pas de voir que de nombreux véhicules électriques font partie des nouveautés attendues. En effet, l’électrification semble être le nouveau fer de lance des constructeurs. Toutefois, même si on pourrait en avoir l’impression, ils ne monopolisent pas encore la sphère automobile.

Les supercars et sportives en tout genre vont encore continuer à nous émerveiller de longues années. Par ailleurs, en plus des nouveautés officiellement présentées, de nombreux modèles annoncés en 2020 devraient également voir leur commercialisation cette année (comme les SF90 Spider, M3 et M4 ou encore la nouvelle Maserati MC20).


Alfa Romeo Tonale

Après le Stelvio, Alfa Romeo a décidé de lancer son nouveau SUV compact, qui prendra le nom officiel de Tonale. Le développement du SUV a beaucoup avancé ces derniers temps, et il devrait être prêt pour le mois d’Octobre 2021. L’auto reprend l’essentiel des formes du Stelvio, avec toutefois une nouvelle signature lumineuse. Par ailleurs, l’Alfa Romeo Tonale sera également décliné dans une version hybride rechargeable.


Aston Martin Valkyrie

Initialement prévue pour l’année 2020, la crise sanitaire et les problèmes financiers de la firme de Gaydon ont eu raison de l’hypercar anglaise. Toutefois, Aston Martin se veut rassurant en confirmant que les 150 exemplaires de la Valkyrie verront bel et bien le jour, avec les premières livraisons attendues pour mi-2021. Des prototypes de l’hypercar au V12 de 1000 chevaux ont été aperçus en phase de test.


Audi Q4 e-Tron

Les nombreux prototypes de ce SUV 100% électrique ont déjà été aperçus, preuve que la présentation officielle du dernier SUV d’Audi est imminente. Si l’on en croit certains médias, la silhouette du Q4 e-Tron devrait reprendre les lignes du concept éponyme de 2019, à peu de choses près. Empruntant la plateforme MEB du groupe Volkswagen, Audi n’a pour le moment pas communiqué sur les informations techniques du véhicule (nombre de moteurs électriques, capacité de la batterie, transmission, etc…), qui seront donc à découvrir cette année.


Audi e-Tron GT

L’e-Tron GT ne se cache plus. Cette rivale de la Model S de Tesla sera commercialisée en 2021 par le constructeur aux anneaux, qui a hâte de présenter au monde son coupé sportif 100% électrique embarquant toute l’identité des modèles électriques de la marque, initiée par l’Audi e-Tron en 2018. Possédant 4 portes et 4 places, sa silhouette reprend les lignes du concept, tandis que ses entrailles devraient accueillir deux moteurs électriques développant une puissance cumulée avoisinant les 600 chevaux, une autonomie en cycle WLTP supérieure à 400 km, et un prix inférieur à celui de son cousin, le Taycan de Porsche. Audi a laissé entendre que l’exercice du 0 à 100 km/h serait conclu en à peine 3,5 secondes, preuve que l’e-Tron GT devrait décoiffer.


BMW i4

Emboîtant le pas de la toute récente BMW i3, il est fort probable que la BMW i4 soit présentée en 2021. D’ailleurs, elle devrait s’inspirer du concept i4 et plus précisément des lignes de la Série 4 Gran Coupé, avec l’identité visuelle électrique de BMW (à l’extérieur mais également à l’intérieur, avec un habitacle complètement remanié et les fameux écrans incurvés apparus sur l’iX). Par ailleurs, le constructeur bavarois a fait écho d’une batterie de 80 kWh permettant une autonomie supérieure à 500 km. Une version i4 M développée par le département M Performance est d’ores et déjà prévue, sans pour autant surpasser les récentes M3 et M4.


BMW M3 Touring

La déclinaison break de la BMW M3 a été annoncée en 2020 et devrait voir le jour en juin 2021, si tout se passe bien. C’est la première fois depuis 20 ans que le constructeur bavarois décide de sortir cette carrosserie sur base de M3. Très attendue, un prototype de l’auto s’est même permis une apparition furtive dans une vidéo promotionnelle. Son but avoué est de rivaliser avec les breaks Audi. L’auto devrait proposer la motorisation la plus puissante de la M3 (510 chevaux), avec une boîte automatique.


Maserati Grecale

Le constructeur italien, qui a récemment présenté sa sportive MC20, devrait dévoiler au moins une nouvelle voiture en 2021. La Maserati Grecale deviendra le second SUV de la marque au trident, après le Levante. Maserati annonce un gabarit plus petit, plus proche d’un Stelvio. À l’heure actuelle rien n’est connu de la motorisation, mais il y a de fortes chances qu’elle soit empruntée à la supercar MC20. Ce SUV Grecale devrait être une entrée de gamme dans l’univers Maserati, en proposant un modèle plus petit, plus accessible, et moins puissant que certains Levante. Tout du moins pour le lancement !


McLaren Artura

McLaren entame son électrification avec un futur modèle hybride, qui verra le jour en 2021 (tandis que la remplaçante de la P1 ne devrait pas voir le jour avant 2024). La McLaren Artura a pour vocation d’ouvrir une nouvelle ère pour la marque de Woking, avec un V6 biturbo associé à un moteur électrique, dont les performances devraient être a minima égales à celles de leur ancien V8. Couple instantanément disponible, mode 100% électrique, beaucoup de points intéressants seront à découvrir sur le nouveau modèle du constructeur anglais, qui devrait rivaliser avec la Ferrari F8 Tributo. Son aspect esthétique n’a pas encore été dévoilé, mais il y a fort à parier que l’ADN McLaren sera instantanément reconnaissable.


Mercedes-AMG One

S’il y a bien une auto que les fans de la marque attendent, c’est la Mercedes-AMG One. Ce projet complètement loufoque voit le pari d’intégrer un moteur V6 turbo hybride dérivé de la F1 (la monoplace Mercedes de 2017), qui pourrait développer entre 1000 et 1200 chevaux, dans une voiture homologuée pour la route. Longtemps repoussé à cause des difficultés techniques, il semblerait que le projet soit sur la bonne voie (Lewis Hamilton a essayé la voiture à la fin du GP d’Abu Dhabi). Si tout se passe bien et qu’aucun retard n’est à déplorer, les 275 heureux clients de cette hypercar pourront être livrés fin 2021.


Mercedes EQS

Attendu pour l’été 2021, le vaisseau amiral électrique de la marque à l’étoile peaufine son développement. Dérivé du concept car Vision EQS, il y a de fortes chances que l’auto secoue le monde de l’électrique. Mercedes-Benz parle d’ores et déjà d’une autonomie de 700 kilomètres (en cycle WLTP) grâce à deux moteurs électriques (un par essieu). En ce sens, ette grande routière devrait concurrencer la Model S et le Taycan, en proposant une luxueuse berline à la fois puissante (plus de 400 chevaux annoncés) et connectée.


Nissan Ariya

Le constructeur japonais nous avait déjà habitués à l’électrique avec sa citadine Leaf, désormais pleinement intégrée au paysage urbain. Toutefois, le Nissan Ariya marque un tournant dans la stratégie de Nissan, en annonçant un futur éco-durable et électrifié. Le Nissan Ariya va posséder une plateforme dédiée au véhicule électrique, deux tailles de batterie (63 ou 87 kWh), un ou deux moteurs, quatre niveaux de puissance, mais aussi et surtout, une recharge annoncée comme très rapide. Le nouveau logo sur la calandre, éclairé par 20 LED, témoigne du renouveau de la marque, souhaitant se tourner vers un avenir plus radieux.


Porsche 911 992 GT3

Pour beaucoup, il s’agit de la pistarde ultime, qui devrait en principe arriver courant du mois de janvier 2021 pour remplacer la 911 991 GT3, apparue en 2017. L’auto a déjà été entre-aperçue par des passionnés très curieux et perspicaces lors d’une pub du constructeur allemand diffusée pendant le Superbowl. D’ailleurs, un des premiers modèles a déjà été vendu aux enchères fin 2020, alors même que le modèle n’a pas encore été dévoilé. L’acquéreur aura donc la chance d’être le premier client de cette future bête de Stuttgart.


Tesla Cybertruck

Le premier pick-up 100% électrique de Tesla a beaucoup fait parler de par son physique cubique et cassant toutes les attentes. Aux antipodes de ce que l’on pourrait attendre d’un pick-up, ce véhicule futuriste aux allures cyberpunk devrait faire un tabac outre-Atlantique. La production des versions standard à un moteur électrique (single-motor) est prévue pour 2021, tandis que les versions dual-motor et tri-motor arriveront en 2022. Reste au constructeur californien de ne pas accuser de retard trop important.


Tesla Roadster

Longtemps attendue et repoussée à 2021, la future supercar électrique du constructeur californien n’a pas fini de nous faire patienter. En effet, Elon Musk a bel et bien confirmé que la Roadster n’était pas la priorité de Tesla à l’heure actuelle puisque le constructeur souhaite se concentrer sur son SUV Cybertruck mais aussi et surtout sur la mise en place et le développement de ses usines “Gigafactory” en Chine et en Allemagne.. Cependant, rien ne nous empêche d’être optimistes et avec un peu de chance, la production pourrait démarrer vers la fin de l’année 2021.