L'essentiel : Fini la formule E pour l'audi, le partenariat BMW et Toyota perdure tandis que la gamme compacte Mercedes va évoluer

L'essentiel : Fini la formule E pour l'audi, le partenariat BMW et Toyota perdure tandis que la gamme compacte Mercedes va évoluer

AUDI

Fini la Formule E ! Cap sur le Dakar & Endurance ! 

Changement de politique dans le programme sportif de la marque d’Ingolstadt, dont la présence en sports mécaniques fait partie de son ADN. Audi a décidé de mettre fin à son engagement en Formule E (mais continuera de fournir des moteurs) et va focaliser ses efforts sur une nouvelle discipline : le rallye. En effet, Audi espère participer à son premier Dakar en 2022 avec un prototype de véhicule électrifié. Le grand objectif étant de préparer son retour en endurance dans la catégorie LMDh. BMW a d’ailleurs emboîté le pas en annonçant, eux aussi, quitter la Formule E.

R8 RWD “Panther Edition”

Le constructeur aux anneaux a annoncé une nouvelle édition limitée de son Audi R8, vouée à disparaître. Celle-ci est réservée exclusivement aux Etats-Unis, et seules les R8 RWD (donc sans transmission intégrale Quattro) sont concernées. Trente exemplaires de cette R8 Panther Edition sont prévus pour un prix de 186,000 dollars. Reconnaissables grâce à une livrée noire à effet cristal, mis en contraste avec de nombreux éléments rouges (jantes noires à finition rouges, cuir Nappa rouge).

Nouvelle TT S 

Le coupé sportif en fin de vie n’arrête pas pour autant d'exister ! En effet, la dernière version de l’Audi TT prévue pour début 2021 a été dévoilée, avec notamment une version Bronze Sélection ou encore Competition Plus. Cette dernière est reconnaissable à ses éléments peints en noir (bas de caisse, diffuseur, aileron, anneaux Audi etc…). Par ailleurs, nous avons une montée en puissance pour le bloc TFSI avec un gain de 14 chevaux (320 ch désormais). La transmission intégrale quattro et la boîte S Tronic 7 rapports restent de la partie.


BMW

Les moteurs thermiques passent au Royaume-Uni

Le constructeur bavarois opère un changement opérationnel dans son industrie, en réaffectant ses usines au niveau européen. En effet, son usine de Munich jusqu’alors chargée de produire les moteurs thermiques sera dans un avenir proche désormais dédiée à la production de véhicules électriques. Ce sont les usines anglaises (Hams Hall) et autrichiennes (Steyr) qui seront donc chargées de produire les moteurs BMW, la première dédiée aux 8 et 12 cylindres et la dernière.

Quid des sportives chez BMW ?

Tous les constructeurs sont en train d’élaborer leurs futures stratégies, qui prennent en compte les crises économiques récentes ainsi que les normes environnementales de plus en plus contraignantes. En ce sens, il se pourrait que certains segments polluants et à faibles volumes de vente se trouvent sur la sellette chez BMW. Qu’il s’agisse des coupés, des roadsters ou encore des cabriolets, beaucoup de modèles sont théoriquement concernés. Reste à voir si les sportives ont encore un avenir en Europe pour BMW.

Le partenariat avec Toyota perdure

La synergie avec le constructeur japonais ne date pas d’hier, et a déjà produit ses fruits. En effet, BMW et Toyota ont conclu un accord technique les liant jusqu’en 2025, concernant d’une part la BMW Z4 et d’autre part la dernière Toyota Supra, deux voitures très similaires avec, entre autres, la même motorisation. Le constructeur allemand espère bien élargir ce partenariat dans sa portée (allant jusqu’au développement de voitures à hydrogène) mais également dans sa durée.


MERCEDES

La gamme compacte va évoluer

Mercedes-Benz fait partie de ces constructeurs généralistes proposant une offre pléthorique. En effet, absolument tous les segments possibles et imaginables sont occupés par la marque allemande, avec un large éventail de carrosseries et de motorisations. Cependant, afin d’optimiser la production et leurs coûts, Mercedes songerait à rendre la gamme des véhicules compacts moins fournie et donc plus rentable. D’ailleurs, certains modèles sont d’ores et déjà menacés, comme la déclinaison berline de la Classe A ou la Classe B.

Mercedes s’associe à Geely

Voici un nouveau partenariat entre deux géants : le constructeur à l’étoile d’une part et le géant chinois Geely d’autre part. D’ici 2021, Mercedes va chercher à développer avec Geely des moteurs thermiques à 4 cylindres, qui auront vocation à équiper les futurs modèles hybrides de ces marques (en plus de la construction des futures Smart en Chine). La fin du partenariat moteur avec Renault a probablement précipité cette décision, alors que Geely est un actionnaire majoritaire de Daimler, le groupe derrière Mercedes.

La Mercedes-AMG GT Black Series au top

Jusqu’à présent, le record de la voiture de production la plus rapide sur le mythique circuit du Nürburgring était détenu par la Lamborghini Aventador SVJ (tandis que la GT2 RS MR n’est pas un véhicule de production). Ce n’est désormais plus le cas puisque la virulente Mercedes-AMG GT Black Series vient de détrôner l’italienne avec un chrono de 6 minutes, 43 secondes et 62 centièmes, rendu possible grâce à ses 730 chevaux et ses nombreux éléments aérodynamiques.