Peugeot 308, la troisième génération continue-t-elle la tradition ?

Peugeot 308, la troisième génération continue-t-elle la tradition ?

La marque sochalienne apprécie beaucoup sa 308, au point d’en faire un porte-étendard de la marque à bien des égards, puisque cette nouvelle Peugeot inaugure bien des choses, à commencer par le nouveau logo de la marque. La compacte française a grandi (12 cm plus longue que la précédente génération), est plus dynamique et aérodynamique que jamais. Elle repose sur la nouvelle plateforme EMP2, qui va lui permettre de recevoir toutes les motorisations (y compris 100% électriques). Les prix sont pour l’heure inconnus, tandis que de nombreuses déclinaisons devraient voir le jour.

Esthétiquement, la 308 de troisième génération perpétue la montée en gamme voulue par le constructeur français. La couleur de présentation (Vert Olivine) est de toute beauté et accompagne 6 autres nouvelles couleurs. Son plus gros atout reste probablement cette nouvelle face avant entièrement novatrice, avec une calandre proéminente ultra-design arborant fièrement le nouveau blason de la marque en son centre (cachant ainsi le radar nécessaire aux aides à la conduite). Plus basse, l’auto revendique un Cx de 0,28, tandis que son pare-brise s’incline et recule, laissant un immense capot.

Dans l’habitacle, l’espace est amélioré grâce à un empattement agrandi, de nouveaux rangements, et un volume de chargement de 412L. La dernière génération du système i-Cockpit est de la partie. Ceci inclut notamment un nouveau volant (possibilité qu’il soit chauffant). Deux écrans de 10 pouces subliment la modernité de la chose, l’un pour l’instrumentation, sous les yeux du conducteur, et l’autre tactile au niveau de la console centrale. De très nombreuses aides à la conduite font leur apparition grâce au pack Drive Assist (optionnel, mais comment s’en passer?). Par ailleurs, Apple CarPlay, Android Auto, prises USB-C, chargeur à induction ou encore commande vocale intégrés… la modernité s’est invitée dans l’habitacle. Selon la finition choisie, de nombreuses nouvelles technologies voient le jour, notamment le i-toggle virtuel, pour régler la climatisation.

Sous le capot, la Peugeot 308 est lancée avec des blocs essence (110 à 130 ch), diesel (130 ch),  mais également hybride-rechargeable (180 à 225 ch). Dans sa version la plus puissante (HYbrid 225ch), l'auto associe un bloc essence 4 cylindres 1,6 L à un moteur électrique de 81 kW, et propose 59 km d’autonomie en tout électrique grâce à une batterie 12,4 kWh.