L'essentiel : Fin de l'Audi TT, BMW rappelle certains hybrides rechargeables, Mercedes grimpe au capital d'Aston Martin

L'essentiel : Fin de l'Audi TT, BMW rappelle certains hybrides rechargeables, Mercedes grimpe au capital d'Aston Martin

AUDI

C’est la fin de l’Audi TT

Nous avions déjà évoqué l’avenir incertain de l’Audi TT et nous voilà désormais fixés. Le PDG de la marque aux anneaux a affirmé que l’Audi TT n’aura probablement pas de successeur direct. Par conséquent, il n’y aura pas de nouvelle génération à l’Audi TT, dont la quatrième génération date de 2014 (déjà ? que le temps passe vite). En revanche, la formulation suggère une probable héritière, en raccord avec les nombreuses rumeurs d’électrification de la petite sportive allemande.

Trois moteurs électriques pour l’e-Tron GT ?

Le constructeur d’Ingolstadt prépare minutieusement le lancement de sa future sportive 100% électrique, l’e-Tron GT (une probable version RS a déjà été confirmée). L’e-Tron GT est la jumelle de la Porsche Taycan, mais se différencie par le fait qu’elle pourrait posséder non pas un, non pas deux, mais trois moteurs électriques. Pour le premier véhicule électrique développé par Audi Sport, après le naufrage de la R8 e-Tron, les ingénieurs d’Audi cherchent visiblement à se démarquer de la puissante Taycan.

 

Audi va absorber Bentley ?

Certaines marques du groupe Volkswagen sont en attente de décisions sur les restructurations internes. Il semblerait qu’Audi ait été choisi pour devenir le groupe de tutelle du constructeur anglais Bentley. Audi devrait aider le britannique à se développer et réduire les coûts, avec le risque de perdre son côté luxueux. Après Lamborghini, force est de constater qu’Audi prend de l’importance au sein du groupe Volkswagen, qui souhaite vraisemblablement garder sous son giron toutes les marques.


BMW

Rappel pour certains hybrides rechargeables

Certes, les coûts d’entretien pour les véhicules électriques sont dérisoires par rapport à un véhicule thermique, mais cela n’empêche pas les soucis ! En effet, BMW rappelle 26,700 véhicules hybrides rechargeables produits entre janvier et septembre 2020 (heureusement pour eux, un tiers seulement a été livré). Ce rappel est lié à un risque d’embrasement de la batterie (un élément sous-traité), et le constructeur allemand recommande de ne pas recharger le véhicule et de ne l’utiliser qu’en mode thermique.

Les X5 et X6 M Competition “First Edition”

Après un an d’existence à peine, BMW a décidé d’offrir à ses gros SUV de 625 chevaux une nouvelle édition spéciale : les BMW X5 et X6 M “First Edition” (le choix du nom est assez étrange, vu que les deux autos existent depuis un an). Ils seront identifiables notamment grâce à leur carrosserie couleur matte (bleue ou grise), ou encore leurs nombreux éléments renforcés en carbone avec une finition carbone apparent. Seuls 250 exemplaires de chaque seront construits à travers le monde.

BMW propose enfin Android Auto !

Enfin, le constructeur bavarois permet à ses clients d’avoir une connectivité plus étendue pour les smartphones. En plus d’Apple CarPlay, déjà proposé en option, BMW va commencer à déployer Android Auto. Pour le propriétaire actuel, peu de choses à faire : tout sera réalisable à travers une mise à jour à distance et gratuite (mais pour combien de temps ?). Malheureusement, seule l’Allemagne semble concernée pour le moment.


MERCEDES

1200 ch pour l’AMG-One ?

L’hypercar du constructeur à l’étoile, longtemps retardée pour des soucis techniques afin d’adapter sa motorisation issue de la F1 à une utilisation routière, devrait bientôt voir le jour. Et les ingénieurs n’ont pas lésiné sur sa puissance, puisque la Mercedes-AMG One de série devrait développer une puissance cumulée allant jusqu’à 1200 chevaux. Pourtant le constructeur allemand n’a pas encore confirmé l’information, sans doute pour garder la surprise jusqu’à la fin. Pour le moment, il faut s’armer de patience puisque l’auto n’est pas prévue avant la fin de l’année 2021.

Mercedes grimpe au capital d’Aston Martin

Le lien entre le constructeur allemand et la marque britannique devient de plus en plus fort puisque Mercedes-Benz a choisi de monter au capital d’Aston Martin (jusqu’à 20% en 2023). En contrepartie, la marque britannique, qui utilise déjà des motorisations allemandes, va bénéficier du savoir-faire de Mercedes-Benz en matière d’électrification. C’est donc une sorte d’investissement de la part de Mercedes, dont les liens avec Aston Martin semblent se renforcer avec le temps.

Fini les motorisations Renault !

Le partenariat technique liant Mercedes-Benz à Renault va prendre fin. Tout du moins en ce qui concerne le bloc diesel 4 cylindres 1,5 litres d’origine Renault, qui sera remplacé par une motorisation développée par la marque à l’étoile, déjà présente sur les Mercedes version 200 et 220 d. Il s'agit du 4 cylindres 2,0L diesel. Concrètement ceci n’a que peu d’incidence sur la puissance des modèles concernés (116 chevaux, inchangé). En revanche, la boîte automatique va gagner un rapport (8 désormais).