L'essentiel : Audi met en priorité ses modèles haut de gamme, BMW continue le 6 cylindres jusqu'en 2030 voir plus, Mercedes confirme l'AMG One

L'essentiel : Audi met en priorité ses modèles haut de gamme, BMW continue le 6 cylindres jusqu'en 2030 voir plus, Mercedes confirme l'AMG One

AUDI

Priorité au Haut de Gamme

Nul n’échappe à la crise des semi-conducteurs qui sévit dans le monde. Aucun secteur d’activité n’est épargné, et l’automobile en souffre énormément. C’est pourquoi Audi est poussé à faire des choix difficiles, comme faire tourner les usines au ralenti ou encore inciter le client à privilégier soit une finition plus haute, soit carrément vers des véhicules plus haut-de-gamme (avec les meilleures marges, donc). En d’autres mots, priorité est donnée aux R8 et autres e-Tron GT par rapport aux véhicules moins sportifs et prestigieux. Sachant que tout le monde est dans la même situation, le client devra faire un choix.

Horch, le grand retour

Nous connaissons bien le badge RS des modèles sportifs. La dénomination Horch quant à elle est bien plus discrète : synonyme de grand luxe, elle est pour Audi ce que Maybach est à Mercedes. Une A8 L Horch destinée à la Chine a vu le jour en novembre 2021, après plus de 60 ans d’absence. De moultes améliorations privilégiant le confort et une certaine idée du luxe sont mises en avant, métamorphosant l’auto et lui permettant ainsi de concurrencer la nouvelle Classe S et sa variante Maybach dans un marché friand de grandes berlines luxueuses.


BMW

Le stationnement révolutionnaire

Dans ce monde concurrentiel, il est difficile de se démarquer des autres constructeurs. La technologie fait partie des grands atouts de BMW, qui a présenté un nouveau système de stationnement automatique, commercialisé en 2022 et que l’on pourrait juger révolutionnaire. Celui-ci mémorise les 200 derniers mètres parcourus avant de se garer, tout en prenant en compte une multitude de nouveaux dangers potentiels. Et pour conclure le tout, les pédales d’accélérateur et de frein ne seront pas sollicitées, sauf en cas d’urgence.

Le 6 cylindres n’est pas mort

Alors que l’électrification s’accélère à vitesse grand V, de nombreuses motorisations voient leur avenir incertain. Par ailleurs, les normes de plus en plus contraignantes obligent les constructeurs à faire des concessions. Mais BMW a trouvé une solution pour que ses moteurs les plus performants (notamment son 6 cylindres en ligne ou encore son V8), soient homologués jusqu’à 2030 au moins (norme Euro 7). En d’autres termes, la BMW M8 ou la nouvelle M3 n’ont pas de soucis à se faire à court terme, et le thermique ne quittera pas la marque bavaroise de sitôt.


MERCEDES

EQS et Classe S, même combat !

Tout un chacun s’attend à ce que la Classe S fasse un carton, tant elle représente l’excellence dans la petite famille des berlines de luxe malgré un prix élevé. Sa variante électrique EQS semble suivre le même chemin puisqu’il s’avère que la berline de luxe électrique s’est autant vendue que sa sœur thermique, alors même qu’elle n’est commercialisée qu’en Europe et depuis cet été. La marque à l’étoile se taille déjà une belle réputation et entend bien rivaliser ouvertement Tesla et sa Model S.

AMG One, enfin ?

Cette voiture a connu des débuts plus que difficiles. En plus des soucis techniques majeurs dus à une motorisation dérivée de la Formule 1, le développement de l'hypercar allemande a été impacté par la crise du Covid-19. Sans cesse retardée et repoussée, il semblerait que Mercedes-AMG ait confirmé que la production de l’AMG One débutera mi-2022. Les 275 futurs clients ont fait preuve d’une patience à rude épreuve, mais seront récompensés par un bijou d’ingénierie allemande qui sera ni plus ni moins que la plus puissante Mercedes-AMG produite dans l’histoire.

Categories:

  • News,
  • Brèves

Marque / Modèle en rapport:

  • Audi E-tron,
  • Audi R8,
  • BMW M8,
  • Mercedes EQS

Le Mag' Annonces-Automobile

En kiosque actuellement