Factory Cars - Un développement structuré

Factory Cars - Un développement structuré

Benjamin aime tout ce qui va vite, que ce soit à deux ou quatre roues. Un passionné de vitesse, de mécanique et de tout ce qui donne des sensations. Il s’essaya évidemment à la compétition automobile il y a une trentaine d’années, notamment sur le volant winfield, mais face au budget requis pour faire de sa passion une véritable carrière, il révisa ses ambitions à la baisse. Pour autant, ce mécanicien de métier ne s’est jamais vraiment éloigné du monde des bielles et des pistons. Il fait ses premières armes dans des garages puis travaille ensuite dans un centre de contrôle technique. Reste que pour gagner sa vie, c’est vers la vente qu’il se tourne. Il commence avec des motos puis, pour quelque temps, exerce dans le domaine dentaire. Un univers qui permet de gagner sa vie correctement, mais qui ne faisait pas vibrer Benjamin.

Atelier

Notre homme décide donc de revenir à ses premières amours mécaniques et saisit l’opportunité de devenir concessionnaire Kawasaki et crée, en 2009, Kawa Factory à Pontault-Combault. Il assume alors à lui seul la vente, l’entretien et la gestion. Les affaires marchent plutôt bien et Benjamin se sent très vite à l’étroit. En décembre 2015, il s’installe dans un local beaucoup plus grand ce qui lui laisse le loisir, à côté de l’activité moto, de développer une branche automobile consacrée à la vente de véhicules de sport et de prestige. Factory Cars est née.

L’activité de négoce auto démarre gentiment avec, pour l’essentiel, du dépôt-vente, mais avec des véhicules qu’il affectionne. Il fait aussi de la recherche personnalisée de véhicules. Benjamin ne compte pas ses heures et quand on en vient à la passion, il est intarissable. Petit à petit, il se constitue un réseau composé d’autres passionnés, notamment Il fait régulièrement des sessions piste sur des Porsche ou dans le milieu de la moto. Une stratégie qui paye puisque l’activité se développe rapidement si bien qu’aujourd’hui la branche automobile est devenue une activité prépondérante dans la galaxie Factory Cars.

Porsche

Face à la forte demande et compte tenu de l’évolution importante de son activité automobile il décide, en 2021, de prendre le panneau Point S ce qui lui permet de proposer une activité entretien et pneumatiques pour ses clients, mais aussi d’attirer une nouvelle clientèle. Une décision qui lui permet de gérer lui-même la revision et faire en sorte que les véhicules soient révisés, garantis et surtout réparés en interne. Enfin, le développement de cette activité lui apporte une troisième source de profit tout en complétant les deux autres, un bon moyen de faire évoluer sa société.

Audi

Après avoir démarré seul en 2009, le « groupe » Factory fait désormais travailler sept personnes dont un vendeur, une personne au magasin, une personne en charge de la communication, deux mécaniciens, un responsable d’atelier et un apprenti. Sept personnes auxquelles s’ajoute l’équipe dirigeante.
Une belle réussite pour un homme qui aime la compétition sous tous ses aspects, mais qui est aussi un fin gestionnaire et qui possède une vraie vision d’avenir. Qui plus est, Benjamin n’entend pas s’arrêter là puisqu’il projette déjà de s’installer, d’ici 2024-2025, dans un nouveau bâtiment, beaucoup plus grand et avec plus de terrain histoire de poursuivre son développement.

Categories:

  • Actus des pros

Le Mag' Annonces-Automobile

En kiosque actuellement