Duel : Divas italiennes - Maserati MC20 La sportive du renouveau

Duel : Divas italiennes - Maserati MC20 La sportive du renouveau

La Maserati MC20 était longuement attendue comme étant le modèle qui entamerait le renouveau de la marque italienne. Le coupé bi-place à moteur central arrière est le rival idéal aux Ferrari F8 Tributo et Lamborghini Huracan EVO. Cette auto fait appel au passé de par son nom, qui rappelle la mythique MC12, mais également au futur, avec son logo remanié. L’auto est proposée à partir de 200,000 euros, soit la moins chère de nos divas italiennes.

Par ailleurs, Maserati s’est récemment offert les services de la star anglaise David Beckham qui devient ambassadeur de la marque au trident et va l’aider à entamer sa transition électrique. Celle-ci passera forcément par la case électrification de la Maserati MC20, qui devrait arriver d’ici 2022.

La silhouette racée de la Maserati MC20 a été développée dans les souffleries de Dallara, spécialisé dans les voitures de course. Très peu d’appendices aérodynamiques marquants, et une ligne qui peut rappeler certaines autos existantes. D’aucuns y verront de l’Alfa Romeo, certains de l’Alpine A110 et d’autres des bribes de Ferrari… Quoiqu’il en soit, l’auto possède un châssis monocoque en fibre de carbone et des dimensions assez trompeuses : elle paraît compacte, mais elle est la plus longue de nos divas italiennes avec 4,67 mètres de longueur. Jantes 20 pouces, freins Brembo et disques ventilés, elle a tout d’une véritable sportive. 

Petit détail qui fait la différence : le mécanisme d’ouverture des portes, en élytre, verticalement, vers l’avant et le haut. Une cinématique qui s’apparente à un ballet italien de toute beauté. L’auto affiche un poids de 1500 kilos sur la balance, ce qui est assez impressionnant.

Dans l’habitacle, Maserati a misé sur le luxe sportif. De nombreux éléments en fibre de carbone apparente sont présents (comme sur la colonne centrale de direction, qui abrite le sélecteur de modes de conduite), tandis que l’alcantara règne en maître dans cet intérieur à la sellerie noire.

En ce qui concerne le côté pratique, la Maserati MC20 se situe à mi-chemin entre les deux autres divas italiennes. Avec un coffre total de 148 L (47 L à l’avant et 101 L à l’arrière), elle se situe entre la généreuse F8 Tributo et ses 200 L et la Huracan et ses 100 L.

Pour le moment, la Maserati MC20 n’existe qu’avec une motorisation thermique et son fameux moteur développé en interne, le V6 qui répond au captivant nom de “Nettuno”. Celui-ci est un bloc 6 cylindres en V de 3,0 L, avec deux turbos, développant la bagatelle de 630 chevaux pour un couple maximal de 730 Nm. Historiquement, les moteurs Maserati dérivent de Ferrari, et c’est la première fois que Maserati se singularise à ce point et devient motoriste à part entière dans l’ère moderne.

Ce V6 permet d’abattre le 0 à 100 km/h en 2,9 secondes, soit aussi bien que la F8 Tributo. La vitesse de pointe est quant à elle fixée à 325 km/h. Une boîte robotisée à double-embrayage et huit rapports transmet la puissance aux roues. Par ailleurs, l’essieu arrière possède un différentiel mécanique à glissement limité (différentiel électronique disponible en option). Avec ses différents modes de conduite (GT, Sport, Corsa et le piégeux ESC off), vous êtes libres de dompter la bête avec ou sans aide.

Fiche technique

  • Moteur : V6 3,0 L turbo
  • Puissance : 630 ch
  • Couple : 730 Nm
  • Vmax : 325 km/h
  • 0 à 100 km/h : 2,9 s
  • Coffre : 148 L
  • L x l x h : 4,67 x 1,96 x 1,22 m
  • Prix : 200,000 euros