MITSUBISHI L200 une motorisation unique

MITSUBISHI L200 une motorisation unique

Après 40 ans de présence sur le marché du pick-up, la sixième génération du Mitsubishi L200 a été présentée en 2019, et se rapproche davantage de la philosophie du L200, dont la précédente génération s’était légèrement éloignée. Par ailleurs, il a été élu pick-up de l’année, et reste le 4ème pick-up le plus vendu en France. Son look change pour mieux concurrencer le Ford Ranger, et les choix de motorisation se réduisent, sans doute pour rester plus cohérent dans le respect de la législation. D’un point de vue du design, beaucoup de changement, notamment à l’avant.

Le nouveau Mitsubishi L200 semble beaucoup plus robuste et masculin. Sa calandre est nouvelle, mais surtout, son capot est rehaussé de 4 cm pour un look plus dynamique, malgré un gabarit inchangé. Quant à l’arrière, les feux situés aux extrémités du véhicule sont en hauteur. Le Mitsubishi L200 n’a pas peur du tout-terrain, et intègre plusieurs nouveautés techniques pour aller en ce sens. Il peut passer de 2 à 4 roues motrices, possède une assistance à la descente et des modes de conduite intelligents adaptés au terrain. En ce sens, le Mitsubishi L200 possède l’essentiel des dernières technologies de sécurité et d’aide à la conduite.

Par ailleurs, son angle d’attaque s’est amélioré (30°) pour surpasser celui du Ranger. Le L200 veut donc clairement s’attaquer à Ford. Il gagne un peu de poids pour dépasser les deux tonnes désormais, (2035 kg) mais reste très adapté aux professionnels. En effet, il peut tracter jusqu’à 750 kg. Dans l’habitacle, le style est légèrement néo-rétro, pour ne pas dire à la japonaise. La planche de bord a été entièrement redessinée, avec des plastiques moins bombés. Tout semble bien agencé et finement intégré. Les sièges sont presque enveloppants, ce qui est très utile si le L200 s’amuse hors des sentiers battus. La version double cabine peut transporter à l’aise jusqu’à 5 passagers.

Un écran 7'' permet de connecter votre smartphone et de contrôler plusieurs choses, comme la navigation. De série, il reçoit plusieurs nouveaux équipements, comme la détection du trafic arrière en manoeuvre ou encore la caméra frontale (qui s’avère fort utile en cas de franchissement). Sous le capot, Mitsubishi s’est limité à une seule motorisation : le 2,2L développant 152 ch, désormais aux normes Euro6d TEMP, qui se marie plutôt bien avec la nouvelle boîte automatique à 6 rapports (BVM6 dispo également). Ce moteur est moins puissant que la précédente génération, mais offre une meilleure consommation.

Fiche Technique :

  • Moteur : 4 cyl
  • Cylindrée : 2442 cm3
  • Benne : 1,47 m
  • Puissance : 152 ch
  • Couple : 400 Nm
  • Poids : 2035 kg
  • 0 à 100 km/h : 10,2 s
  • Vmax : 179 km/h
  • Consommation : 8,5 L / 100
  • CO2 : 223 g/km
  • Prix : 42,490 €
Top