Ferrari Portofino, l’italie vue à travers un V8

Ferrari Portofino, l’italie vue à travers un V8

La Ferrari Portofino a été accueillie avec beaucoup d’enthousiasme, et sa courte vie prouve déjà que le constructeur italien ne s’est pas trompé en remplaçant sa California. La Portofino est la Ferrari entrée de gamme, plutôt polyvalente, qui offre le luxe de rouler les cheveux au vent tout en gardant les avantages d’un toit rigide.

L’intérieur de cette Ferrari avait commencé le virage vers la modernité en intégrant des écrans numériques, mais semble presque obsolète par rapport à celui de la SF90 Stradale. Contrairement à d’autres sportives de notre classement, la Ferrari Portofino a opté pour un toit rigide escamotable. Les places arrière sont étonnamment assez spacieuses, même pour les grands gabarits. Cependant, le confort ne sera pas forcément optimal, comme souvent. Toutefois, ceci ne l’empêche pas d’avoir un coffre de 292 L, ce qui est plus que correct pour une italienne sportive, et davantage que les Aston Martin du classement.

Sous le capot, le V8 de la Portofino est agile et rugit lorsqu’on le lui demande. Ses 600 chevaux se déchaînent lorsqu’il le faut, mais savent rester sages la plupart du temps. La boîte automatique est rapide avec beaucoup de répondant. La Portofino a déjà fait ses preuves partout dans le monde en tant que cabriolet 4 places.

Ferrari Portofino

Fiche technique :

Ferrari Portofino Essence Diesel
Moteur V8 /
Cylindrée 3855 cm3 /
Puissance 600 ch /
Couple 760 Nm /
0-100 km/h 3,5 s /
Vmax 320 km/h /
Coffre 292 L /
Longueur 4,58 m /
Largeur 1,93 m /
Hauteur 1,31 m /
Prix 193,410 € /
Top