BMW M2 CS Conclusion en beauté

BMW M2 CS Conclusion en beauté

Alors que la retraite approche pour la BMW M2, l’année 2019 voit l’apparition d’une version ultra radicale de la M2, la BMW M2 CS. Il s’agit d’une édition limitée, dont l’appellation CS (Club Sport) est la personnification de la sportivité, et qui fait en quelque sorte office d’édition hommage en guise de fin. Seuls 2200 exemplaires de cette auto seront construits à travers le monde, et autant vous dire qu’ils ont tous déjà été réservés (et les premières livraisons ont débuté en mars 2020 en France). Disponible en boîte manuelle ou automatique, elle saura ravir à la fois les nostalgiques des sensations et les amateurs de technologie.

Esthétiquement, la BMW M2 se distingue de toutes les autres M2 à ce jour avec notamment de nombreux éléments en fibre de carbone. Qu’il s’agisse de la lame avant, du toit en PRFC, des rétroviseurs, du diffuseur ou encore du béquet de coffre, le carbone renforce la sportivité et l’exclusivité de ce modèle. La face avant est toujours aussi agressive, avec un capot redessiné arborant une fente pour faire rentrer l’air, et donc un kit aéro plus travaillé. La BMW M2 CS est chaussée de jantes forgées 19 pouces en noir brillant (ou en doré mat, optionnel). Les étriers de freins M rouges sont plus grands et efficaces que sur une M2 Compétition (les freins carbone-céramique sont disponibles en option). Édition limitée oblige, l’auto inaugure une nouvelle teinte exclusive au modèle : le Misano Blue (le même que sur les photos officielles).

Dans l’habitacle. Les sièges sport M sont en cuir et Alcantara. Par ailleurs, à l’avant, les sièges sont chauffants. L’alcantara, très prisé dans les finitions sportives, se retrouve également sur le frein à main ainsi que sur le volant. Un peu de confort dans ce monde de brutes. Compte tenu de son prix conséquent (presque 100,000 euros), la dotation en équipements de série de la M2 CS est assez bonne : BMW Tracking System, Pack Experience M, système audio Harmann Kardon.

Sous le capot, on y trouve le même six cylindres en ligne qui équipait déjà la M2 Compétition. Cependant, il développe cette fois 450 chevaux pour un couple maximal de 500 Nm. Sur papier, c’est 40 chevaux de plus que la BMW M2 Compétition. Côté performances, la BMW M2 CS abat l’exercice du 0 à 100 km/h en 4,0 secondes (4,2 secondes si vous avez opté pour la boîte manuelle). Car en effet, la boîte manuelle à 6 rapports est de retour pour le plus grand plaisir des pilotes, tout comme l’absence de transmission intégrale : la M2 CS est une propulsion, et toute la puissance est envoyée aux roues arrière. Nous nous trouvons tout de même dans des fourchettes de performance très proches de la M4 Compétition, malgré un poids de 1625 kg (la plus lourde des M2 de notre dossier). Le centre de gravité a été abaissée, la voiture est plus rigide et donc plus maniable.

D’ailleurs, l’auto pourra participer à la nouvelle catégorie de compétition amateur “Clubsport”, qui a débuté en 2020 (mais qui a pris un sacré coup d’arrêt compte tenu de la crise sanitaire). L’auto est proposée de série avec la suspension adaptative M, offrant 3 configurations différentes (Confort, Sport et Sport+).

Fiche technique

Moteur : 6 cyl 3,0L biturbo
Puissance CV : 450 ch
Couple : 550 Nm
Poids : 1625 kg
0-100 km/h : 4,2 s
Vitesse max : 280 km/h
Prix : 99,800 euros (prix français)

Retrouvez notre dossier complet en cliquant ici.

Top