BMW M2 COMPÉTITION Calquée sur la M4

BMW M2 COMPÉTITION Calquée sur la M4

Cette auto est dévoilée en 2018 au Salon automobile de Pékin et se base sur la M2 restylée en 2017. Dans la hiérarchie du constructeur allemand, la BMW M2 Compétition remplace la M2 classique, dont la production a pris fin lors de la présentation de la M2 Compétition. Cette dernière s’inspire grandement de la BMW M4, dont elle reprend de nombreux éléments, à commenter par la motorisation. Ce modèle est une propulsion équipée de série d’une BVM à 6 rapports. Affichée à environ 65,000 euros, elle est plus chère que la M2 classique qu’elle remplace (+5000 euros), mais beaucoup moins chère qu’une M4. 

Esthétiquement, distinguer une M2 Compétition d’une M2 Coupe classique n’est pas nécessairement une mince affaire : tout se trouve dans les détails. L’auto a été redessinée pour la rendre plus agressive. Notamment la face avant, qui accueille désormais un nouveau bouclier qui augmente la circulation de l’air ainsi qu’une nouvelle calandre unie, élargie et qui a été teintée en noir. Les rétroviseurs latéraux reprennent le design de la M4. Forcément, l’échappement sport possède quatre sorties, elles aussi teintées en noir. L’auto inaugure par ailleurs de nouvelles teintes de carrosserie : Sunset Orange et Hockenheim Silver, et de nouvelles jantes optionnelles de 19 pouces.

Dans l’habitacle, il y a de nouveaux sièges M Sport (optionnels). Le constructeur allemand a renforcé la sportivité inhérente à la M2 Compétition avec l’apparition d’un petit bouton de démarrage rouge, désormais un classique sur une sportive. La console centrale évolue, avec notamment la disparition des boutons “Sport” et “Confort”, remplacés par des paramètres réglables séparément. L’auto est relativement bien équipée, avec chargeur à induction et Apple CarPlay et une liste d’option assez conséquente (mais qui fait grimper l’addition).

Sous le capot, la BMW M2 Compétition est équipée du même moteur S55 que celui des M3 et M4, mais légèrement moins puissant et tout en faisant appel à DEUX turbos. En effet, ce bloc essence est un 6 cylindres en ligne qui développe désormais 410 chevaux pour un couple maximal allant jusqu’à 550 Nm. L’auto est équipée de série d’une boîte de vitesse manuelle à six rapports.

Inutile de vous le dire, le moteur est phénoménal. Côté performances, la BMW M2 Compétition abat l’exercice du 0 à 100 km/h en 4,2 secondes, et peut filer jusqu’à 250 km/h (280 km/h en option). Nous sommes donc dans des prestations forcément au-dessus de ce que l’on pouvait trouver sur une M240i xDrive (malgré un poids plus élevé). Après tout, le système de refroidissement et de nombreux autres éléments ont directement été repris de la BMW M4. D’ailleurs, d’aucuns ne se gênent pas de parler de Mini-M4 pour qualifier la BMW M2 Compétition, tant la parenté est forte et bien amenée.

En ce sens, l’auto est une vraie réussite, il ne s’agit pas d’une M2 Classique à qui on aurait simplement greffé le moteur d’une M4. En effet, le calibrage de la direction (beaucoup plus ferme) ainsi que le contrôle de stabilité ont été améliorés, ce qui vous permet de mieux anticiper et contrôler lorsque vous sentez que l’arrière commence à partir. Car il faut sans doute le rappeler, mais la M2 Compétition est une propulsion et ne possède donc pas de transmission intégrale xDrive.

Fiche technique

Moteur : 6 cyl 3,0L biturbo
Puissance CV : 410 ch
Couple : 550 Nm
Poids : 1575 kg
0-100 km/h : 4,2 s
Vitesse max : 250 km/h
Prix : 65,000 euros

Retrouvez notre dossier complet en cliquant ici.

Top