Volkswagen Golf GTi G60, Le retour du compresseur

Volkswagen Golf GTi G60, Le retour du compresseur

Sous ce nom barbare, il s’agit ni plus ni moins d’une édition spéciale dérivée de la deuxième génération de la Golf (lancée en 1984). La Golf GTi G60 marque le retour du compresseur sous le capot et de l’ABS, pour un comportement brûlant et une motricité surprenante, dificile à trouver chez les concurrentes de l’époque.

Esthétiquement, l’auto évolue peu par rapport à une Golf II, et va jusqu’à reprendre les jantes de la VW Corrado (ou des jantes BBS, optionnelles). Mis à part le fait qu’elle soit légèrement rabaissée et élargie, mis à part la présence d’un logo VW noir arboré sur la calandre, et le monogramme rouge G60, difficile de la différencier d’une Golf standard.

L’habitacle austère est caractéristique du constructeur allemand à l’époque, malgré les sièges sport (Recaro en option). Pourtant, de série l’auto propose quelques équipements intéressants, comme la direction assistée et l’ABS.

Sous le capot, la Golf GTI G60 évolue avec le retour du compresseur améliorant grandement l’agrément de l’allemande : le bloc essence 4 cylindres en ligne développe désormais 160 chevaux pour un couple maximal de 225 Nm. Avec un poids de 1080 kg, l’auto abat le 0 à 100 km/h en 8,3 secondes et file jusqu’à 218 km/h. 

Fiche Technique :
Moteur : 4 cyl
Puissance : 160 ch
Couple : 225 Nm
0 à 100 km/h : 8,3 sec
Vmax : 218 km/h
Poids : 1080 kg