Rolls-Royce Cullinan / Bentley Bentayga

Rolls-Royce Cullinan / Bentley Bentayga

Il y a vingt ans, personne n’aurait imaginé que Rolls-Royce ou encore Bentley se laisseraient aller à un SUV. Mais les temps ont changé, les SUV sont plébiscités et les constructeurs de luxe anglais ont su flairer la bonne affaire. En 2016, Bentley a été le premier à se lancer dans le bain avec le Bentayga. Depuis, son luxueux SUV a battu bien des records (notamment celui de SUV le plus rapide, qu’il a récemment pris à l’Urus). Avec plusieurs motorisations disponibles, il s’agit du premier véhicule Bentley à recevoir un moteur Diesel, ainsi que le premier véhicule hybride rechargeable de la marque. Le Cullinan de Rolls-Royce est arrivé deux ans après, et permet au constructeur de proposer un modèle sur cette niche très disputée du SUV ultra-luxueux.

Look

Le Cullinan est le premier SUV de la marque, et emprunte sa plateforme à la Rolls-Royce Phantom 8. Il est imposant, et de loin le plus long SUV (5,34 m contre 5,14 pour le Bentayga). Son design reste inspiré de la Phantom, très carré, avec une gigantesque calandre verticale de toute beauté. Ce 5 portes gigantesque est un véhicule particulièrement statutaire, comme la plupart des Rolls-Royce.

Le design du Bentayga reste comme souvent inspiré de la Continental GT, notamment avec des quatres énormes phares ronds à l’avant. L’immense calandre en grille d’abeilles surmontée du sempiternel B ailé est particulièrement élégante, malgré les dimensions et le poids de l’auto. Le Bentayga partage sa plateforme avec le Q7 ou encore le Cayenne, bien que cela ne se voit pas spécialement.

Intérieur

L’intérieur du Cullinan représente lui aussi un grand pas vers la modernisation de Rolls-Royce, avec une instrumentation 100% numérique intégrant un écran tactile sur la planche de bord et toutes les aides à la conduite nécessaires. Mais le Cullinan reste une Rolls-Royce, ultra-confortable et luxueuse, avec notamment un choix d’assise à l’arrière (banquette 3 places ou deux sièges individuels). Le petit détail qui fait la différence, l’option Viewing Suite, qui dégage deux strapontins à l’arrière. Comble du luxe. D’ailleurs, le coffre du Cullinan (500 L) est beaucoup plus gros que celui de la Bentayga (430 L).

Cependant, le Bentayga est lui aussi particulièrement luxueux. A fortiori si l’on décide de passer par le département Mulliner de personnalisation. Pourtant, il est légèrement moins spacieux que le Cullinan vu son gabarit (qui est pourtant déjà pas mal). Mais le confort et le raffinement sont bel et bien au rendez-vous. Les matériaux et finitions sont soignés, chaque petit détail témoigne du travail fait à la main.

Motorisation

Sous le capot du Cullinan, une motorisation noble, avec un V12 biturbo de 571 chevaux pour 850 Nm de couple. Ceci est certes moindre que la plus puissante des Bentley SUV (Bentayga Speed et ses 635 ch pour 900 Nm), qui peut atteindre les 306 km/h. Mais le Cullinan n’est pas là pour démontrer une quelconque aptitude. Le Cullinan laisse les excentricités au Bentayga, puisqu’il n’a rien à prouver. Il est doux même hors des sentiers battus. Car c’est bel et bien pour ce type de terrain que Bentayga et Cullinan ont été développés, même si on les verra davantage en zone urbaine.

L’avis de la rédaction

Les SUV de luxe sont très proches à bien des égards. Du fait de son ancienneté, le Bentayga est mieux équipé en termes de motorisation, proposant des blocs essence (W12, W12 S et V8), diesel (V8) et Hybride rechargeable (V6), là où Rolls-Royce ne propose qu’un V12 essence relativement gourmand (à ce niveau du championnat, ce n’est qu’un petit détail). L’agrément de conduite et le confort sur les deux modèles sont assez similaires, et s’il ne fallait en choisir qu’un, ce serait probablement une question de feeling et de goût. Tout dépend si vous préférez le Spirit of Ecstasy ou un B ailé sur votre capot. Match nul.

Lotus Evora
Lotus Evora

McLaren
McLaren

Top