Range Rover Velar SVAutobiography, sobriété et luxe anglais

Range Rover Velar SVAutobiography, sobriété et luxe anglais

Le Range Rover Velar a été lancé en 2017 pour enrichir le catalogue du Range Rover et proposer un segment entre l’Evoque et le Range Rover Sport. Il s’agit d’une des versions les plus appréciées du Range Rover, et a été élue blue belle voiture en 2018 aux World Car Awards. La version Velar SVAutobiography (Velar SVA) a été lancée en, soit après le Jaguar F-Pace SVR, qui est un concurrent direct malgré les liens familiaux.

Ensuite, qu’est-ce que la nomenclature SVAutobiography ? Parallèlement à l’orientation purement sportive SVR, le département SVO développe également des déclinaisons luxueuses et exclusives de certains modèles, les versions SVAutobiography (abrégé en SVA). Mais en ce qui concerne notre Range Rover Velar SVA, le département SVO va encore plus loin puisqu’il s’agit de la SVA Dynamic Edition. Comme vous vous en doutez, il s’agit donc d’une version SVA qui retrouve la sportivité des versions SVR. Le Range Rover Velar SVA est donc un véhicule-vitrine, qui intègre tout le savoir-faire de design du constructeur anglais.

Esthétiquement, le Velar SVR est d’une beauté sans nom, qui s’apparente à un Evoque rallongé. Élégant, ses lignes lisses se marient parfaitement avec sa carrosserie bi-ton (la plupart du temps) et ses jantes 21 pouces (22 en option). Les poignées de porte sont rétractables, ce qui renforce son aérodynamisme et cette sensation de pureté des lignes. Par ailleurs, la face avant du Velar évoque une puissance tranquille : haute et verticale, elle attire le regard de l’amateur de belles choses. Beaucoup d’éléments sont en noir brillant : prises d’aération, calandre, rétroviseurs, prises d’air sur les côtés du capot avant. Le bouclier avant est spécifique au Velar SVA Dynamic, mais seul un oeil averti le remarquera. En revanche, les quatres sorties arrière intégrées au pare-choc remontant sur les arches de roues sont un détail qui permet de le différencier des autres.

Dans l’habitacle, le luxe est sobre et d’une simplicité étonnante, comme savent le faire les anglais. Les finitions sont de grande qualité et l’intérieur cuir Windsor spécifique est pour ainsi dire sublime. Côté confort, les passagers arrière dans le Velar seront bien installés dans un espace insonorisé (quoique cette version Dynamic laisse davantage le champ libre aux vocalises du V8). Mais l’espace aux jambes est limité compte tenu du gabarit de l’auto. Par ailleurs, avec un volume de coffre d’à peine 513L, le Velar SVA fait beaucoup moins bien que le Jaguar F-Pace SVR (+137L), et se veut donc moins pratique et polyvalent sur ce point.

Le Velar possède deux grands écrans tactiles de 10 pouces, dont un intégré à la colonne centrale, avec deux molettes de contrôle. Nous ne sommes certes pas au niveau d’un système MBUX, mais les progrès sont remarquables. L’affichage tête haute est disponible de série. Vous pouvez régler à votre guise de nombreux paramètres de l’auto, qu’il s’agisse de la dureté des suspensions ou encore la hauteur du véhicule (qui peut être baissé de 40 mm à l’arrêt pour faciliter l’accès).

Le Velar SVA propose 7 programmes de conduite, dont 3 sont dédiés à la conduite tout-terrain (mode 4x4i). Ainsi paré, le Velar SVA Dynamic Edition peut se targuer d’être un franchisseur et s’aventure hors du bitume. Hé oui, n’oublions pas la nature primaire d’un Range Rover. Toutefois, le mode Dynamic est probablement celui qui se rapproche le plus avec l’appellation de notre véhicule puisqu’il permet une conduite active : clapets ouverts en permanence et possibilité d’avoir les palettes au volant. 

Sous le capot, nous retrouvons donc ce fameux V8 Supercharged (donc sans turbocompresseur), qui équipe déjà les Range Rover Sport SVR et Jaguar F-Pace SVR. Ce moteur suralimenté a été développé par le département SVO (Special Vehicle Operations) de Range Rover et développe donc 550 chevaux pour 680 Nm de couple maximal. La sonorité est évidemment similaire à celle d’un Jaguar F-Pace SVR. La boîte de vitesse automatique à 8 rapports module le couple via une transmission 4 roues motrices permanente (AWD). Restons réalistes : le SVA Dynamic Edition n’est pas une voiture de piste, mais elle propose des sensations tout en gardant sa polyvalence et s’adaptant à son conducteur. Range Rover annonce une autonomie de 11,8 L pour 100 km parcourus.
 

Top