Porsche 911 Type 992 L’avenir du nom 911

Porsche 911 Type 992 L’avenir du nom 911

L’auto a été présentée au salon de Los Angeles. L’auto a été construite avec l’avenir puisqu’elle a été pensée comme pouvant accueillir une version hybride, qui verra probablement le jour (mais pas avant que des progrès soient faits en matière de batterie, selon Porsche), ce qui en ferait la première 911 à proposer une motorisation hybride. Bien évidemment, la 911 Type 992 a vocation à être déclinée dans des versions beaucoup plus radicales en temps et en heure. Les versions GT3, GR3 RS ou autres verront sans doute le jour.

L’auto repose sur la plateforme MMB (qu’elle partage avec les 718 Boxster et Cayman). Esthétiquement, la huitième génération de la 911 n’est pas fondamentalement différente de sa devancière mis à part un gabarit quelque peu élargi. Pourtant, certains détails caractéristiques permettent aisément de l’identifier parmi toutes les autres. À commencer par l’arrière : une barre LED de feu à feu sous une grille d’aération accueillant un troisième feu vertical sauront la rendre immédiatement reconnaissable. De plus, l’aileron escamotable agrandi passerait presque inaperçu face aux immenses sorties d’échappement situées légèrement plus haut. Le capot avant est nervuré, le bouclier redessiné, tandis que de profil, nous remarquons des poignées de portes affleurantes malgré une silhouette inchangée depuis ses débuts.

Une fois dans l’habitacle, nous pouvons parler de véritable révolution par rapport à la type 991. La huitième génération suit la tendance du digital et du tactile. En effet, le détail le plus caractéristique concerne l’instrumentation 100% numérique, à l’exception du compte-tours analogique. De nombreux boutons physiques ont disparu, et le sélecteur de la boîte automatique devient plus petit et discret. Les places arrière de cette 2+2 restent anecdotiques, mais ont le mérite d’exister sur cette sportive de haut niveau.

Véritable pépite de technologie, la type 992 inaugure le dispositif Wet Mode sur la 911 (adapte le dynamisme de la voiture selon la quantité d’eau sur la route), ainsi qu’un système de vision nocturne à caméra thermique (optionnel).

Côté motorisation, nous retrouvons un flat-six 3,0 L turbo complètement revu (doté d’injecteurs piézoélectriques, et de turbos plus gros à géométrie variable), et qui garde sa position en porte-à-faux arrière. Celui-ci développe à ses débuts 385 chevaux pour un couple maximal de 450 Nm sur la 992 Carrera (450 chevaux et 530 Nm sur la Carrera 4S). L’auto possède soit une boîte automatique à double-embrayage et huit rapports (un rapport de plus par rapport à la type 991), soit une transmission manuelle à sept rapports (apparue en 2019). Par ailleurs, les 911 Type 992 Carrera et Carrera 4S peuvent recevoir en option les quatre roues directrices.

Modèle le plus puissant : 

Le modèle le plus puissant à ce jour est la 911 type 992 Turbo S, avec son flat-six à plat 3,8 L biturbo qui développe la bagatelle de 650 chevaux pour un couple maximal de 800 Nm. Ce qui en fait la 911 la plus coupleuse, toutes générations confondues (mais pas la plus puissante). Grâce à sa transmission intégrale, l’auto abat le 0 à 100 km/h en 2,7 secondes, et peut rouler jusqu’à 330 km/h.

Son gros aileron amovible contribue à donner à sa silhouette la sportivité qui lui est inhérente. Un bouclier avant spécifique avec aéro active, des freins en carbone-céramique… autant de détails qui trahissent sa raison d’être.

Là où la 992 Turbo S se distingue de la 991 GT2 RS, c’est par son côté confortable et luxueux. En effet, la 991 GT2 RS est clairement une bête de circuit, pistarde par excellence qui sacrifie l’habitabilité sur l’autel de la performance. Or, la 992 Turbo S réussit quelque chose de fantastique : proposer des performances presque aussi radicales (malgré +150 kg de différence), mais dans un écrin de confort et de luxe. Pour commencer, l’auto possède une transmission intégrale, plus rassurante tout en restant joueuse. Mais le confort à l’intérieur est incomparable à la radicale GT2 RS.

Certes, son nom est dépassé puisque de nos jours, toute la gamme 911 type 992 est équipée d’un turbo (pour le moment tout du moins). Mais la Turbo S incarne bel et bien ce qui se fait de mieux en sportivité à l’heure actuelle sur la 911. De plus, elle démarre à 221,135 euros, contre 289,000 euros pour la 991 GT2 RS.

Porsche 911 type 992 Turbo S

  • Moteur : 6 cyl 3,8 L biturbo
  • Puissance : 650 ch
  • Couple : 800 Nm
  • Poids : 1640  kg
  • 0-100 km/h : 2,7 sec
  • Vitesse max : 330 km/h
  • Prix : 221,135 euros