Mercedes 500E, Casser les codes

Mercedes 500E, Casser les codes

Pour ce modèle né au début des années 90, la marque à l’étoile souhaitait accomplir quelque chose de simple, mais inhabituel pour l’époque : intégrer un gros moteur (un V8 en l'occurrence) pour une berline de série haute-performance. Le résultat est une berline efficace et bien équipée, vendue à plus de 14,000 exemplaires, offrant un look très discret par rapport à sa véritable personnalité (ce qui lui a peut-être joué des tours en termes de succès commercial).

D’un point de vue esthétique, cette auto de 1710 kg fait dans la sobriété et la discrétion et ressemble aux versions 4 et 6 cylindres. Sa silhouette est très similaire et à une banale Mercedes, et rien ne suggère sa puissance. Très bien équipée et polyvalente, cette berline de luxe intègre des sièges moulés à l’arrière et possède de série une boîte automatique à 4 rapports (et aucune boîte manuelle).

Sous le capot, il s’agit du moteur de la 500 SL modifié (et bizarrement fabriqué par Porsche) : un V8 5,0 L développant 326 chevaux pour un couple de 480 Nm. Bien qu’elle soit plus puissante et performante, l’auto n’a pourtant pas l’aura d’une 190 2.5 16 EVO 2.

Fiche Technique : 
Moteur : 4 cyl 5,0 L
Puissance : 326 ch
Couple : 480 Nm
0 à 100 km/h : 6,5 sec
Vmax : 250 km/h
Poids : 1710 kg