GLE coupé, un dynamisme plus grand

GLE coupé, un dynamisme plus grand

La mode est au SUV coupé, lancée par le X6 en 2008. Une tendance presque paradoxale mais qui plaît énormément à la clientèle des constructeurs premiums. Et nous pouvons les comprendre. En effet, les lignes du GLE coupé se veulent davantage dynamiques que celles du GLE, et respirent légèrement plus la puissance. Mercedes-Benz eux-même avouent que le GLE coupé s’inspire du X6. Cependant, le GLE coupé de 2nde génération ne s’éloigne pas pour autant du confort offert par le GLE depuis ses débuts.

GLE coupé 400d

Même s’ils partagent clairement un lien de parenté, la différence entre GLE et GLE coupé est indéniable. La version coupé du GLE partage ainsi très peu d’éléments de carrosserie avec le GLE. Nous en voulons pour preuve les arches de roues plus marquées, la découpe du toit et le pavillon plongeant, caractéristique du coupé. Le GLE coupé dégage ainsi davantage de dynamisme, avec une silhouette plus musclée. L’empattement est légèrement raccourci (6 cm), bien qu’il soit plus long (15 mm à peine) et rabaissé.

L’habitacle y est toujours spacieux, malgré un empattement réduit par rapport au GLE et le pavillon plongeant qui diminue la garde au toit. Forcément, les places arrières sont légèrement pénalisées sans que cela soit un véritable problème : il ne manque pas d’espace. En revanche, le coffre passe à 655 L (contre 825 L pour le GLE, soit une perte non négligeable). Toutefois, il faut relativiser cela avec l’espace de coffre des autres SUV coupé du segment, qui sont tous plus petits. La baisse d’habitabilité est sans doute un des plus grands défauts de la carrosserie coupé appliquée au SUV.

L’intérieur reste extrêmement confortable, avec des finitions de qualité. Mercedes-Benz a mis l’accent sur le numérique, avec le double écran juxtaposé occupant la moitié de la planche de bord. Le système MBUX est bien évidemment de la partie, toujours plus intuitive et ergonomique. 

Sous le capot, le GLE coupé se devait de reprendre les motorisations les plus puissantes du GLE pour affirmer sa musculature. Ainsi, l'offre actuelle se compose d'une gamme diesel de 6 cylindres : 350d (272 chevaux), 400d (330 chevaux). Tous les moteurs sont dotés en série de la boîte automatique 9 rapports ainsi que de la transmission intégrale.

Quant à la version la plus puissante du GLE coupé, elle est l’oeuvre des ingénieurs d’Affalterbach. Son petit nom ? GLE 53 AMG, équipé du 6 cylindres en ligne essence et développant 435 chevaux. Tout comme avec le GLE, une version avec un V8 devrait également voir le jour.

GLE Coupé AMG 53

La transmission intégrale 4Matic et les 4 roues motrices assurent un dynamisme de haut vol, qui justifient la raison d’être de ce véhicule. Toutefois, ceci n’est pas suffisant pour parler de véhicule de sport, ni de SUV réellement sportif. Il s’agit tout au plus d’une version athlétique du GLE, un avaleur de kilomètres. Le confort des occupants reste la préoccupation majeure de Mercedes-Benz, grâce notamment à la suspension pilotée E-Active Body Control (en option).

Les ingénieurs de Mercedes ont effectué un réel travail pour essayer de limiter la consommation au maximum, avec du 7,4 L aux 100 km affiché (en consommation mixte).

Fiche Technique
  GLE coupé 350d  GLE coupé 400d  GLE Coupé AMG 53
Moteur 6 cyl diesel 6 cyl diesel 6 cyl essence
Puissance 272 ch 330 ch  435 ch
Couple 600 Nm 700 Nm 520 Nm
Conso Mixte 7,1 L / 100 km 7,4 L / 100km NC
Coffre 2235 kg 2295 kg NC
Poids 655 L  655 L  NC
0 à 100 km/h 6,6 s  5,7 s 5,3 s
Vmax 230 km/h 240 km/h 280 km/h
Prix 73,650 euros 78,600 euros NC

 

Top