Dossier Boxster 25 ans de réussite / Porsche Boxster type 981 (2012- 2016) Un équilibre parfait

Dossier Boxster 25 ans de réussite / Porsche Boxster type 981 (2012- 2016) Un équilibre parfait

Présenté au salon de Genève en 2012, la commercialisation du modèle Boxster type 981 débute dans la foulée. La troisième génération du Boxster propose un équilibre parfait (avec une répartition des masses proche du 50/50), fidèle à la réputation de la marque allemande. La Boxster type 981 est souvent considérée comme la plus séduisante des générations de la Boxster.

Contrairement à la seconde génération, l’auto possède cette fois-ci une toute nouvelle plateforme et un châssis retravaillé, avec un empattement allongé de six centimètres. Esthétiquement, l'auto possède un nouveau spoiler arrière télescopique, avec l’intégration de la continuité de l’aileron dans les optiques. On y trouve également flancs creusés, un porte-à-faux raccourcis, et des optiques avant allongées et anguleuses. Ses feux arrière sont également totalement nouveaux, et probablement L’auto fait fureur puisqu’elle est fortement inspirée de la Porsche 918 spyder, la dernière supercar du constructeur allemand.

Dans l’habitacle, l’auto reprend la planche de bord inclinée de la Panamera, qui sera par la suite reprise sur toute la gamme Porsche. La qualité de finition à l’intérieur fait un net bond en avant, avec une présentation et une ergonomie accrues. La capote électrique s’ouvre en à peine 9 secondes tout en roulant jusqu’à 60 km/h.

Le moteur 6 cylindres à plat possède désormais une injection directe, et développe lors de sa sortie 265 chevaux (pour la version standard). Par ailleurs, il s’agit de la première Boxster à être équipée de série du système StopStart, qui permet d’économiser en carburant, tout comme un système de récupération d’énergie. En d’autres termes, cette génération de la Boxster se veut très efficace et efficiente. C’est la première fois que le Boxster dispose du système PTV (Porsche Torque Vectoring) avec différentiel mécanique sur l’essieu arrière.

Version la plus puissante
La version la plus puissante reste la Boxster Spyder type 981, une version allégée avec un double bosselage sur le capot arrière. Son flat-six 3,8 L développe 375 chevaux pour un couple maximal de 420 Nm. L’auto peut rouler jusqu’à 290 km/h et abattre le 0 à 100 km/h en 4,5 secondes.