Lotus Evora / McLaren 720s

Lotus Evora / McLaren 720s

Nous avons un peu oublié Lotus, le constructeur automobile spécialisé dans les sportives. Mais en attendant que la marque développe ses nouveaux modèles (Type 130 dévoilée en 2019…), sa gamme axée sport ne peut être comparée qu’avec certaines autos. En effet, Elise, Exige ou encore Evora, la plus puissante, sont des petites sportives compactes. Comparons l’Evora GT410 Sport au fleuron de la sportivité de Woking, la McLaren 720s.

Look

Depuis 2017, la successeur de la 650s n’a toujours pas su convaincre par son design. Son avant très spécial, avec ses phares venant creuser les extrémités du capot en y laissant des entrées d’air qui s’apparentent à des trous béants. Pourtant, tout ceci a une raison car l’auto est diablement efficace. Avec une ligne très basse, la 720s possède des portes papillons et un travail aérodynamique très poussé.

La Lotus Evora est le fruit de dizaines d’années d’évolution. Ses lignes élancées et son aérodynamisme ont été portés à leur paroxysme. Chaque élément a été pensé afin de réduire les turbulences et la traînée. L’Evora est ce qui se fait de mieux chez Lotus, avec un style plus épuré que jamais.

Intérieur

L’Evora possède un raffinement et un confort d’une voiture GT. D’ailleurs, il est possible d’opter pour une configuration 2+2 ou strictement 2 places. Les options pour configurer et personnaliser votre auto selon vos goûts sont très nombreuses. L’Alcantara est particulièrement présent au sein de l’habitacle, avec des surpiqûres de qualité. Chose rigolote : le système d’infodivertissement (écran tactile intégré) est en option !

L’intérieur de la McLaren 720s est très bien fini et de qualité. Les sièges sport en carbone vous accueillent dans un cocon. Petit détail : l’instrumentation inclinable à 90 degrés, vous offrant un champ de vision étendu. L’écran central ergonomique a été amélioré par rapport aux précédentes générations. Les deux autos partagent probablement un point commun : une difficulté pour accéder au poste de conduite, impliquant un certain travail de contorsionniste (tout est question de point de vue).

Motorisation

La Lotus Evora GT410 Sport est équipée d’un V6 de 416 chevaux pour 420 Nm de couple. C’est d’ailleurs la première Lotus à dépasser la barre des 300 km/h, un bel accomplissement pour le petit constructeur anglais. Bien que moins puissante, l’Evora demeure un plaisir à conduire du fait de son gabarit. Petite, précise et réactive, elle répond à un usage routier et circuit avec une rare polyvalence.

La McLaren 720s est équipée du sempiternel V8 4L Biturbo développant 720 chevaux pour 770 Nm de couple. Il s’agit d’une véritable bête d’efficacité et de performance, grâce à une boîte robotisée à 7 rapports. Ses performances sur circuit ne sont plus à démontrer depuis le temps. Sa vitesse de pointe est loin devant la Lotus, avec 341 km/h, tout comme son accélération, avec un 0 à 100 km/h en moins de 3 secondes.

L’avis de la rédaction

Il s’agit d’un combat de David contre Goliath, tant la 720s semble dominer les débats. Pourtant, il faut reconnaître une chose : la Lotus est sans doute l’auto la plus fun à conduire. Et elle coûte moitié moins cher, ce qui n’est pas rien. On reproche souvent aux McLaren d’être aseptisées, hé bien la Lotus vous propose une philosophie très différente. Une tenue de route incroyable, une boîte manuelle à six rapports, et une véritable expérience sensorielle. De plus, un système d’échappement à clapets permet de profiter du V6 sans aucune limitation.

Lotus Evora
Lotus Evora

McLaren
McLaren

Top