Dossier Boxster 25 ans de réussite / Porsche Boxster type 986 (1996 - 2004) Le premier modèle

Dossier Boxster 25 ans de réussite / Porsche Boxster type 986 (1996 - 2004) Le premier modèle

La Porsche Boxster fait son apparition dans la longue histoire Porsche un peu comme un cheveu sur la soupe. À commencer par son nom, là où la plupart des modèles étaient désignés par une suite de chiffres (911, 928, 944 etc…). La Boxster est un petit cabriolet biplace à deux portes, qui a réussi à moderniser et rationaliser la production de Porsche.

Lorsque la première Porsche Boxster sort des usines du constructeur, il s’agit du premier véritable nouveau modèle de la marque allemande depuis… 18 ans. Afin de s’éloigner de l’image élitiste de la 911, la Porsche Boxster est commercialisée à ses débuts au prix de 278,000 francs, tandis que la 911 démarre à 545,000 francs (près du double). La Porsche Boxster est vite devenue un modèle emblématique de Porsche, et véritable pilier indéboulonnable au sein de la gamme.

La capote en toile se replie électriquement derrière les sièges en 12 secondes, mais uniquement si l’auto est à l’arrêt. Décidément, rouler les cheveux au vent n’était pas de tout repos à l’époque !

L’intérieur de la première génération a pris un sacré coup de vieux, avec une finition qui pâtit de l’utilisation de nombreux plastiques durs.

À ses débuts, l’auto est équipée d’un moteur atmosphérique six-cylindres à plat (le fameux boxer) 2,5 L développant 204 chevaux. Par ailleurs, d’un point de vue technologique, c’est la première fois qu’une Porsche est équipée du système PSM (Porsche Stability Management) qui permet à l’auto de garder le contrôle en cas de perte d’adhérence.

Version la plus puissante
La version la plus puissante de la première génération du Boxster est la Boxster S type 986 équipée d’un flat-six 3,2 L développant 260 chevaux pour un couple maximal de 310 Nm. Avec une vitesse maximale de 264 km/h, l’auto clôturait l’exercice du 0 à 100 km/h en 5,7 secondes.