Audi TT vs. BMW Z4 vs. AMG-GT Roadster, le Comparatif 2021 des cabriolets allemands

Audi TT vs. BMW Z4 vs. AMG-GT Roadster, le Comparatif 2021 des cabriolets allemands

Audi TT RS Roadster

Performances de haute voltige

L’Audi TT est devenue iconique avec le temps. Avec sa version roadster badgée RS, l’auto peut prétendre s’élever au rang des ultrasportives (toutes proportions gardées). Redoutable d’efficacité (elle partage sa plateforme avec la VW Golf). Son récent restylage voit de légères évolutions esthétiques apparaître, malgré un look globalement plus athlétique qui se rapproche de celui de la R8. On y note notamment un nouvel aileron arrière, une calandre en nid d’abeille, ouïes latérales redessinées, un nouveau bouclier aux prises d’air imposantes. Le choix est laissé quant à des finitions au look aluminium mat ou noir, pour encore davantage de sportivité.

Aucune révolution majeure à l’intérieur si ce n’est de subtiles modifications d’ambiance. Ceci dit, rien n’est laissé au hasard : sobre et accueillante, l’Audi TT RS roadster revendique malgré tout un côté sportif (volant multifonction à méplat, pédales en acier inoxydable…). L’auto est une stricte deux places, qui permet de rouler cheveux au vent lorsque le ciel est dégagé, grâce à une capote qui s’ouvre en une dizaine de secondes.

Sous le capot, on retrouve le moteur cinq cylindres TFSI de 2,5 L aux vocalises inimitables, qui décupleront vos sensations à son bord. Celui-ci développe toujours 400 chevaux pour 480 Nm de couple, associé à une transmission quattro intégrale et permanente. La puissance est communiquée aux roues grâce à une boîte automatique S-Tronic à 7 rapports. 


BMW Z4 M40i

Un mythe renaît

BMW en est à la troisième génération de la Z4, qui marque le retour à la capote en toile électronique. La version la plus sportive du petit roadster bavarois demeure la Z4 M40i First Edition. La compacte sportive possède des lignes particulièrement dynamiques et élancées, avec une calandre à fines mailles qui trône en fin d’un long capot. La poupe n’est pas sans rappeler la nouvelle Série 8, alors même que la nouvelle Z4 a partagé sa conception avec Toyota pour leur dernière Supra.

À l’intérieur, le poste de conduite est entièrement orienté vers le conducteur. Rouler les cheveux au vent est un privilège que peu de constructeurs peuvent offrir, d’autant plus que la capote en toile électronique offre un meilleur confort acoustique En ce sens, BMW accentue la vocation sportive de la Z4. Le BMW Live Cockpit Professional offre plusieurs aides à la conduite et des systèmes de communication et de connectivité dignes d’une BMW moderne.

Sous le capot, nous découvrons un moteur essence six cylindres en ligne développant 340 chevaux pour un couple impressionnant de 500 Nm. Côté performance, nous avons un 0 à 100 km/h en 4,6 secondes et une vitesse de pointe de 250 km/h. L’auto bénéficie d’une suspension pilotée plus incisive et d’un différentiel électronique. Avec son empattement raccourci, ses roues arrière motrices et son châssis revu, l’auto se veut beaucoup plus dynamique qu’auparavant.


Mercedes-AMG GT C roadster 

Une super-sportive raffinée

Lors de sa déclinaison en cabriolet, la Mercedes-AMG a réussi à unifier de nombreuses philosophies en se transformant en roadster raffiné doublé d’une super sportive. Les sorciers du département AMG ont su tirer parti de toutes les technologies existantes afin de transformer ce roadster en formidable sportive, reprenant la calandre Panamericana à la fin de ce long capot. Moins rigide que le coupé, l’auto est également légèrement plus lourde, mais sans grande incidence. La palette de ses compétences est large tant elle offre des aptitudes dans tous les domaines.

Le cockpit se veut ultra-soigné, dans la pure tradition Mercedes. Les inserts carbone ici et là mettent en exergue la sportivité, mais le luxe prédomine dans cette intérieur, où le système Airscarf vous permet de rouler à l’air libre dans le plus grand confort. Quoiqu’il en soit, les nombreux modes de conduite vous mettent face à l’évidence : il s’agit d’une sportive qui a tout pour se mesurer à une autre allemande : la 911 de Porsche.

La dernière déclinaison du moteur de la Mercedes-AMG GT C est le très connu V8 4,0 L biturbo qui développe désormais 557 chevaux pour un couple de 680 Nm. Des chiffres qui donnent le tournis, et qui en font également le cabriolet de nos trois grandes marques allemandes le plus puissant à ce jour (et ce sans même évoquer les versions Black Series etc). Les roues arrière de la GTC sont directrices, comme sur la GT R.