Aston Martin Rapide S  / Jaguar XJ

Aston Martin Rapide S / Jaguar XJ

Il était nécessaire de jeter un coup d’oeil du côté des berlines anglaises. Nous avons pour cela choisi Aston Martin et sa Rapide S et Jaguar et sa XJ. Sortie en 2013, la version S de l’Aston Martin Rapide est une petite nouveauté qui met l’accent sur la sportivité. La Jaguar XJ de 2010 a quant à elle été restylée en 2015. Autant vous dire, nous ne sommes pas nécessairement face à des autos très récentes incluant le nec plus ultra de la technologie. Toutefois, il s’agit là de véritables briseuses de codes, ayant su donner un nouveau souffle aux marques respectives.

Look

La Rapide est une berline coupé sur base de DB9, il n’y a pas d’autre façon de le dire. Ses lignes sont particulièrement réussies (si l’on aime la lignée de la DB9) et elle est plus courte qu’une Panamera mais plus basse, de quoi lui donner une certaine agilité. La Rapide S est une familiale dynamique, qui allie la sportivité et l’élégance d’Aston Martin. On y retrouve les éléments chers à Aston Martin comme une face avant agressive.

Avec ses optiques LED, la Jaguar XJ hérite d’un regard encore plus acéré qu’auparavant et inspiré de la signature lumineuse des XE et XF. La calandre est retouchée discrètement en devenant légèrement plus grande. Ian Callum, le chef du design de Jaguar qui a récemment pris sa retraite, avait avoué que la Jaguar XJ était sans doute sa création préférée chez Jaguar. Malgré sa longueur (5,22 mètres), l’auto pèse moins de 2 tonnes.

Intérieur

L’habitacle de l’Aston Martin Rapide S est cossu, avec du cuir gaufré, des surpiqûres contrastantes. Cette 4 places procure un espace généreux et est facile d’accès grâce à ses 4 portes (contrairement à une Continental GT, par exemple). La finition est de qualité, et Aston Martin offre un large éventail de choix à ses clients pour personnaliser leur intérieur. Le petit écran multimédia sur la console centrale a été repensé, même s’il n’est plus vraiment au goût du jour, et un système d’infotainment modernisé s’est imposé au fil du temps. Par ailleurs, la fameuse clé en cristal à insérer sur le tableau de bord nous prouve que nous sommes bel et bien dans une ancienne génération d’Aston Martin.

La Jaguar XJ est très spacieuse et confortable, avec beaucoup d’espace disponible et de rangements. Depuis 2017, l’intérieur de la XJ a subi une amélioration technologique, avec notamment l’apparition d’un écran tactile Dual View de 10 pouces acceptant des commandes tactiles, de la connectivité WiFi et de plusieurs nouvelles aides à la conduite de série. En effet, la Jaguar XJ a amélioré ses équipements de série face à la concurrence allemande en matière de sécurité.

Motorisation

L’Aston Martin Rapide S est équipée d’un V12 développant 560 chevaux. Le châssis de l’auto lui permet d’adopter une conduite rapide et attrayante, avec un équilibre étonnant. La berline coupé peut se muer en Grand Tourisme ! Par ailleurs, une boîte ZF à 8 rapports est apparue dès 2015 (la même que sur la Jaguar XJ, d’ailleurs).

La Jaguar XJ est depuis peu exclusivement motorisée par un bloc diesel de 6 cylindres en V développant 300 chevaux pour 700 Nm de couple. Ceci permet d’abaisser la consommation et les émissions de la berline. Par ailleurs, c’est la première fois qu’une Jaguar passe à une assistance électrique (et non plus hydraulique).

L’avis de la rédaction

Compte tenu de l’absence de choix au niveau des motorisations sur la Jaguar XJ, il est difficile de la placer vainqueur de ce petit comparatif. Difficile de se comparer à la sonorité d’un V12 de 560 chevaux. Côté performances, l’Aston Martin Rapide S atomise la Jaguar XJ de façon presque cruelle. Pourtant, la Jaguar est plus confortable et adaptée à de longs déplacements grâce à son coffre de 520 L (presque 200 L de plus que l’Aston), et côté finances, elle restera sans équivoque le choix le plus raisonnable.

Lotus Evora
Lotus Evora

McLaren
McLaren

Top